Pourquoi ne pas courir pieds nus ou en sandales ?

5 de février de 2020

Dans le domaine de la course à pied, il existe un groupe de personnes connues sous le nom de « minimalistes », qui prônent les avantages et les privilèges de la course pieds nus ou en sandales. Selon les adeptes du minimalisme, cette pratique procure une sensation différente lors de la course, car elle prévient les blessures en raison de la façon « naturelle » de courir.

Raisons pour lesquelles la course pieds nus n’est pas conseillée

Dans cet article, nous analyserons les raisons pour lesquelles cette pratique n’est ni appropriée ni conseillée.

La principale raison pour laquelle nous recommandons toujours des chaussures appropriées est la protection qu’elles offrent au pied contre tout type d’impact, qu’il s’agisse de coups ou de blessures avec des objets tranchants, entre autres. Un autre argument est le manque d’amortissement. Il faut savoir qu’en courant, nos pieds supportent 3 à 4 fois le poids de notre corps, de sorte qu’une personne de 60 kg exerce, à chaque foulée, une pression d’environ 240 kg sur ses pieds.. Sans chaussures adaptées, rien n’atténue l’impact, et les sandales n’offrent pas l’amorti nécessaire, ce qui augmente le risque de blessures aux chevilles et aux pieds.

 

La course pieds nus

 

Un autre facteur à prendre en compte est la graisse plantaire, qui est un système d’amortissement naturel du pied. Cependant, tout le monde n’a pas le même niveau de graisse car celui-ci varie en fonction du poids de chaque individu, donc plus le poids corporel est élevé, plus le risque de blessure est important.

Les paramètres anthropométriques tels que l’indice de masse corporelle (IMC) doivent également être pris en compte, de même que l’évaluation de l’état de la peau et des articulations et la biomécanique en relation avec l’exécution de ce type de course.

À la clinique San Román, nous offrons tous les services de podologie pour les soins des pieds, contactez-nous.

 

timbre d'information médicale de confiance clinica san romanArticle préparé par Clínica San Román

Date de publication : 10-11-2017

Date de révision : 7-02-2020

 

Partager

Postes connexes