En quoi consiste l'opération des oignons et des orteils en griffe et/ou en marteau ?

Opération de l'oignon

Il s’agit d’une déformation progressive et complexe de l’avant-pied. Les signes les plus évidents sont la déviation du gros orteil et la saillie osseuse au niveau de l’articulation du premier orteil.

Un pourcentage important de la population présente des déformations des orteils, en particulier des oignons et des orteils en griffe et/ou en marteau. C’est pourquoi ils sont la principale raison pour laquelle les podologues consultent les podologues.

En général, la déformation de l’oignon entraîne une déviation du premier orteil par rapport aux autres orteils, ce qui entraîne une déformation des orteils. Dans d’autres cas, des orteils en griffe ou des oignons peuvent se développer indépendamment.

juanete 1

Le type de chaussures, la structure du pied, les traumatismes ou blessures antérieurs ainsi que les maladies inflammatoires peuvent entraîner l’apparition de ces déformations des orteils.

Pour comprendre les déformations des orteils, il faut expliquer qu’à l’exception du gros orteil, qui est composé de deux os ou phalanges, le reste des orteils ou petits orteils est composé de trois phalanges, proximale, moyenne et distale.

Les articulations entre les os forment des joints et enfin, les doigts bougent grâce aux tendons extenseurs et fléchisseurs des doigts.

Qu'est-ce qu'une griffe et/ou un orteil en marteau ?

Les articulations touchées se déforment progressivement jusqu’à la raideur et la dislocation de l’articulation.

Les doigts sans déformation sont en position neutre, mais lorsqu’ils sont soumis à une pression continue ou en cas d’altération anatomique ou de déficit neurologique, un déséquilibre se produit entre les structures tendineuses, ligamentaires et musculaires, ce qui entraîne une déformation.

L’oignon ou hallux valgus se traduit par une déviation du gros orteil vers le deuxième orteil, ce qui entraîne une pression et une déformation du deuxième orteil.

Les déformations des doigts sont appelées griffe, marteau ou col de cygne en fonction de l’articulation touchée.

On parle d’orteil en griffe lorsqu’il y a flexion dorsale de la phalange sur l’articulation métatarso-phalangienne (attachement du métatarse à la phalange proximale) et flexion des articulations interphalangiennes proximale et distale.

L’orteil en marteau survient en cas de flexion anormale de l’articulation interphalangienne médiane.

Enfin, l’orteil en maillet se produit lorsque l’orteil est en position neutre, à l’exception de l’articulation interphalangienne distale qui est en flexion.

dedos en garra 1

Qu'est-ce qu'une griffe et/ou un orteil en marteau ?

Les articulations touchées se déforment progressivement jusqu’à la raideur et la dislocation de l’articulation.

Les doigts sans déformation sont en position neutre, mais lorsqu’ils sont soumis à une pression continue ou en cas d’altération anatomique ou de déficit neurologique, un déséquilibre se produit entre les structures tendineuses, ligamentaires et musculaires, ce qui entraîne une déformation.

L’oignon ou hallux valgus se traduit par une déviation du gros orteil vers le deuxième orteil, ce qui entraîne une pression et une déformation du deuxième orteil.

Les déformations des doigts sont appelées griffe, marteau ou col de cygne en fonction de l’articulation touchée.

On parle d’orteil en griffe lorsqu’il y a flexion dorsale de la phalange sur l’articulation métatarso-phalangienne (attachement du métatarse à la phalange proximale) et flexion des articulations interphalangiennes proximale et distale.

L’orteil en marteau survient en cas de flexion anormale de l’articulation interphalangienne médiane.

Enfin, l’orteil en maillet se produit lorsque l’orteil est en position neutre, à l’exception de l’articulation interphalangienne distale qui est en flexion.

Orteils en griffe et/ou en marteau

Les déformations des orteils passent souvent inaperçues dans les premiers temps, lorsque la déformation est légère et souple, c’est-à-dire que les orteils s’insèrent dans la chaussure sans douleur.

Ces déformations s’aggravent avec le temps, deviennent rigides et finissent par se disloquer. À ce stade, les orteils en griffe provoquent des douleurs dues à la déformation et des métatarsalgies (douleurs dans la partie plantaire distale du pied).

Les stades de la griffe et/ou de l’orteil en marteau sont définis par le degré de rigidité et de déformation qu’ils acquièrent au fil du temps :

  • Orteils flexibles en griffe et/ou en marteau : il existe une déformation des orteils, mais elle se corrige complètement lorsque le pied est posé sur le sol ou qu’une pression manuelle est exercée.
  • Déformation semi-rigide de l’orteil en griffe et/ou de l’orteil en marteau : il y a une déformation de l’orteil mais elle n’est pas entièrement corrigée lorsque le pied est posé sur le sol ou qu’une pression manuelle est appliquée.
  • Orteils en griffe et/ou en marteau raides : lorsque l’orteil présente une déformation sévère et rigide qui est également douloureuse avec des chaussures normales.

Le spécialiste du pied ou le podologue, grâce à un examen physique du pied, sera en mesure de poser un diagnostic précis sur le type de déformation des orteils dont souffre le patient. Normalement, dans le cas d’orteils en griffe flexibles ou dans les premiers stades, lorsqu’une pression plantaire est appliquée au pied, on observe un étirement de l’orteil et la déformation disparaît.

Cependant, lorsque la déformation ne disparaît pas, il s’agit d’une griffe raide et/ou d’un orteil en marteau avec une déformation avancée. Dans ces cas, le seul traitement définitif est la chirurgie ou la chirurgie mini-invasive du pied.

Il est important de rappeler que les oignons ont un impact direct sur les déformations des orteils. C’est pourquoi l’oignon doit être corrigé le plus tôt possible afin d’éviter des déformations de l’orteil nécessitant un traitement chirurgical plus complexe et douloureux.

Pourquoi les griffes et/ou les orteils en marteau apparaissent-ils ?

Les griffes et/ou les orteils en marteau sont dus à une altération anatomique ou à un déficit neurologique qui provoque un déséquilibre des structures musculaires et tendineuses entraînant la déformation de l’articulation. Cette déformation s’aggrave avec le temps et est généralement liée à plusieurs facteurs :

  • Les oignons provoquent une instabilité et une déformation du gros orteil qui, avec le temps, affecte indirectement les autres orteils, provoquant une déformation en griffe et/ou en marteau.
  • Type de chasse. Les talons hauts et les orteils étroits font que les orteils s’entassent dans un espace très restreint.
  • Traumatismes et blessures antérieurs. Des blessures ou des interventions chirurgicales antérieures qui ont altéré ou blessé les articulations du pied peuvent entraîner des déformations de la griffe et/ou de l’orteil en marteau.
  • Les altérations héréditaires des structures musculaires des doigts peuvent provoquer une instabilité et une déformation ultérieure des doigts.

Il existe également plusieurs facteurs de risque pour le développement des griffes et/ou des orteils en marteau :

  • L’âge. Le risque de développer des griffes et/ou des orteils en marteau augmente avec l’âge.
  • Le sexe. Les femmes sont plus susceptibles de développer des griffes et/ou des orteils en marteau que les hommes.
  • Longueur des doigts. Le pied grec dont le deuxième orteil est plus long que le premier est plus exposé au risque de développer une griffe et/ou un orteil en marteau.
  • Les maladies inflammatoires ou même le diabète sont plus susceptibles de développer des déformations des articulations du pied.

Quelle est la relation entre les oignons et les orteils en griffe et/ou en marteau ?

Un oignon ou hallux valgus peut être diagnostiqué à l’œil nu, sous la forme d’une déformation ou d’une saillie sur le côté médial du pied, plus ou moins au niveau du gros orteil. La déviation du gros orteil causée par les oignons doit être traitée le plus rapidement possible, sinon l’orteil ne sera pas seulement subluxé, mais entraînera également des déformations des autres orteils.

La déviation du gros orteil produit une pression excessive et continue sur le deuxième orteil, provoquant un déséquilibre de la musculature intrinsèque et extrinsèque de l’orteil qui finit par se déformer en griffe et/ou en orteil en marteau.

Le meilleur traitement pour les orteils en griffe est la prévention, pour les raisons suivantes lorsqu’un patient présente un oignon ou un hallux valgus, il doit consulter un spécialiste du pied ou un podologue afin de corriger cette déformation le plus rapidement possible. pour résoudre les oignons et réduire la probabilité de déformation de la griffe et/ou de l’orteil en marteau.

Toutefois, lorsque le patient présente déjà une déformation des orteils en griffe et/ou en marteau, il doit consulter un spécialiste du pied ou un podologue pour une évaluation. Dans les premiers stades, des semelles orthopédiques sur mesure et des orthèses en silicone peuvent suffire. Dans les cas plus graves, une chirurgie mini-invasive pour la correction des orteils en griffe peut être la meilleure option.

Chirurgie de l'oignon pour prévenir les orteils en griffe et/ou en marteau

Les oignons peuvent être légers, modérés ou graves. Dans ce dernier cas, la saillie osseuse s’accompagne souvent d’une déviation du gros orteil, qui affecte souvent le deuxième orteil et le déforme.

Dans ces cas, il est très important de procéder à une intervention chirurgicale pour corriger les oignons afin d’éviter une déformation en griffe et/ou en marteau des orteils.

La chirurgie mini-invasive ou percutanée de l’oignon peut être une option pour corriger les oignons de façon permanente et prévenir le développement de griffes et/ou d’orteils en marteau.

En fonction du degré de déformation de l’oignon, deux techniques peu invasives peuvent être utilisées pour corriger les oignons

Chirurgie des oignons légers ou de l'hallux valgus sans fracture (sans ostéotomie) :

La chirurgie mini-invasive ou percutanée permet une simple résection de la déformation osseuse de l’oignon, ce qui implique une période postopératoire de 7 jours avec une quasi-absence de gêne et une mobilité totale.

Elle est réalisée sous anesthésie locale et ne nécessite ni vis ni broches. Cette chirurgie doit être pratiquée par des spécialistes du pied ayant une grande expérience de ces techniques et disposant d’appareils et d’instruments spéciaux.

Chirurgie des oignons ou de l'hallux valgus modérément sévère avec fracture (avec ostéotomie) :

EDans les cas plus avancés d’oignons, lorsqu’il y a une déviation importante du gros orteil qui peut ou non affecter le deuxième orteil, il faut procéder à la résection de la saillie osseuse de l’oignon et à la correction des angles correspondants. Dans les cas où il existe également une déformation de la griffe et/ou de l’orteil en marteau, celle-ci doit être corrigée au cours de la même intervention chirurgicale.

Toutes ces procédures peuvent être réalisées de manière peu invasive ou percutanée sans utilisation de vis ou de broches, tant pour la correction de l’oignon que pour celle de la griffe et/ou de l’orteil en marteau.

La période postopératoire pour cette chirurgie est généralement de 40 jours, au cours desquels le patient marche dès le premier jour à l’aide d’une chaussure postopératoire spéciale pour ces techniques.

Un spécialiste ou un podologue doit être consulté pour une étude complète du pied, qui nécessite généralement un examen physique du pied et des membres inférieurs, des radiographies numériques, une étude informatisée de l’empreinte et, enfin, une échographie vasculaire des membres inférieurs.

Le spécialiste doit expliquer clairement et précisément la meilleure option chirurgicale en fonction non seulement du degré de déformation, mais aussi de l’âge du patient et des maladies associées. Enfin, une fois que le patient a compris la procédure, il peut prendre la décision de se faire opérer.

Chirurgie corrective des orteils en griffe et/ou en marteau

Il existe différentes techniques chirurgicales pour corriger les griffes et/ou les orteils en marteau en fonction du degré de déformation.

La chirurgie mini-invasive ou percutanée est souvent la meilleure option, à condition qu’elle soit pratiquée par des chirurgiens très expérimentés. Dans certains cas, des techniques ouvertes peuvent être nécessaires pour obtenir de meilleurs résultats. En général, c’est possible :

  • Arthroplastie : consiste à enlever la partie de l’os qui cause la déformation, à maintenir une certaine mobilité et à obtenir un raccourcissement de l’orteil.
  • Arthrodèse : consiste à corriger la déviation de l’orteil en fixant l’articulation en position neutre.
  • Chirurgie plastique numérique ou “
    Pieds de Cendrillon
    “Il est parfois nécessaire de raccourcir un orteil de quelques millimètres pour obtenir un pied proportionnel qui s’adapte aux chaussures habituelles.
  • Ces procédures peuvent également être combinées à d’autres techniques pour obtenir un meilleur alignement des orteils et éliminer la métatarsalgie dont souffrent souvent les patients souffrant de griffes et/ou d’orteils en marteau.

Il est important de consulter un spécialiste du pied ou un podologue pour un examen complet afin qu’un traitement personnalisé puisse être proposé à chaque patient.

Période postopératoire après la chirurgie des oignons et des orteils en griffe et/ou en marteau.

La récupération après une chirurgie de l’oignon et de la griffe et/ou de l’orteil en marteau par chirurgie mini-invasive ou percutanée est de 40 jours lorsqu’une fracture (ostéotomie) est pratiquée, et de 7 à 14 jours lorsqu’une fracture n’est pas nécessaire.

Pendant toute la période post-opératoire, les patients marchent à l’aide d’une chaussure spéciale, sans aucune gêne et avec un gonflement minime, grâce à ces techniques qui causent des dommages minimes aux tissus et permettent donc une récupération plus rapide et plus confortable qu’avec d’autres techniques.

Les patients doivent recevoir une fiche d’information sur les soins postopératoires pour la chirurgie de l’oignon et de la griffe et/ou de l’orteil en marteau, ainsi que toutes les informations nécessaires à un rétablissement rapide et confortable.

Si vous ou l’un de vos proches souffrez d’oignons ou de déformations des orteils, n’attendez pas plus longtemps, car le temps ne fera qu’aggraver le problème.

Il est conseillé de consulter un spécialiste du pied ou un podologue pour une évaluation initiale et, si nécessaire, une chirurgie corrective des oignons et des griffes d’orteil à l’aide de techniques peu invasives ou percutanées.

Rappelez-vous que les pieds sont le pilier fondamental de notre corps, puisqu’ils soutiennent

Votre poids tout au long de votre vie.

Bibliographie

(Bauer et al., 2010)

BAUER, T., BIAU, D., LORTAT-JACOB, A. et HARDY, P., 2010. Correction percutanée de l’hallux valgus par ostéotomie de Reverdin-Isham. Orthopaedics & Traumatology : surgery & research, 96(4), pp. 407-416.

(Bauer et al., 2009)

BAUER, T., DE LAVIGNE, C., BIAU, D., DE PRADO, M., ISHAM, S. et LAFFENÉTRE, O., 2009. Chirurgie percutanée de l’hallux valgus : une étude prospective multicentrique de 189 cas. Orthopedic Clinics of North America, 40(4), pp. 505-514.

(Brigan et al., 2009)

BROGAN, K., LINDISFARNE, E., AKEHURST, H., FAROOK, U., SHRIER, W. et PALMER, S., 2016. Minimally Invasive and Open Distal Chevron Osteotomy for Mild to Moderate Hallux Valgus (Ostéotomie de Chevron distale mini-invasive et ouverte pour un hallux valgus léger à modéré). Foot & ankle international, 37(11), pp. 1197-1204.