Votre enfant marche-t-il avec les pieds tournés vers l’intérieur ? Raisons et solutions.

6 de avril de 2021

Dans le langage médical, la marche avec les pieds vers l’intérieur est connue sous le nom de démarche infantile d’intraversion ou d’adduction.

C’est l’un des motifs de consultation les plus fréquents chez les parents qui ont peur des complications possibles que ce type de marche peut avoir sur la santé de leurs enfants.

Parfois, la consultation ne fait pas exactement référence à cette démarche. Les parents évoquent souvent le fait que leurs enfants ont tendance à tomber facilement ou qu’ils sont quelque peu “maladroits” lorsqu’ils marchent.

Quelles sont les causes de la marche avec les pieds tournés vers l’intérieur ?

Nous allons vous montrer quelles sont les trois principales causes de l’inappétence chez l’enfant.

Metatarsus Adductus :

Ce type de pathologie est dû au fait que les os métatarsiens du pied sont courbés vers l’intérieur. Cela est dû à la position dans laquelle le bébé se trouvait dans l’utérus en raison de son espace confiné.

Torsion tibiale interne :

Dans ce type de pathologie, l’os tibial est en rotation interne. L’enfant marche alors de manière irrégulière et souffre de chutes constantes.

Antéversion fémorale :

Dans ce cas, l’os fémoral à sa jonction avec la hanche provoque une rotation interne de l’ensemble du membre.

Il est fréquent que ces pathologies surviennent de manière isolée ou combinée. En effet, la partie du pied est tout aussi importante que la partie qui la soutient.

Quels sont les traitements disponibles pour les enfants qui marchent avec les pieds tournés vers l’intérieur ?

De nombreux parents consultent des professionnels qui tentent de les rassurer en leur disant que tout cela passera avec le temps, au fur et à mesure que l’enfant grandira et que ses os se développeront.

Même s’il est vrai qu’il peut être résolu spontanément. Ne rien faire et laisser passer le temps sans donner suite est contre-productif.

Le traitement pour corriger cette pathologie est basé sur une série d’exercices qui favorisent la rotation externe. De cette manière, une rééducation de la marche sera réalisée, ce qui permettra d’éviter d’éventuelles complications.

En fonction du développement de l’enfant, il est conseillé d’utiliser des semelles pour améliorer l’angle et assurer la bonne marche de l’enfant.

Recommandations finales.

Si vous soupçonnez que votre enfant souffre de ce problème, consultez le spécialiste approprié. Il existe de nombreux traitements qui peuvent remédier à la situation. N’attendez pas que le temps règle les choses car, dans les cas les plus graves, attendre que la nature règle le problème peut conduire au bloc opératoire.

Il existe de nombreuses options intermédiaires. Empêchez votre enfant de s’asseoir en W ou de placer ses fesses sous les siennes. Apprendre à votre enfant à adopter une bonne posture est essentiel pour sa santé musculo-squelettique. Encouragez votre enfant à faire de l’exercice. Nous sommes faits pour bouger et rester dans une position sédentaire toute la journée n’aidera en rien à renforcer vos muscles.

Vous pouvez réaliser une étude biomécanique de la marche dès l’âge de 3 ans pour pouvoir poser un diagnostic qui vous permettra d’avoir le temps d’agir en cas de pathologie.

Si votre enfant ne cesse de trébucher ou si vous avez remarqué que ses pieds se tournent vers l’intérieur lorsqu’il marche :

Contactez-nous, nous vous aideronsNous trouverons la raison et la solution la mieux adaptée à vos besoins.

 

timbre d'information médicale de confiance clinica san romanArticle rédigé par Clínica San Román 6/04/2021

Partager

Postes connexes

Os du pied : architecture et fonction

Le pied humain est un chef-d’œuvre d’ingénierie biologique, conçu pour supporter le poids, absorber les chocs et permettre la mobilité. Composé de 26 os, le