Les principaux problèmes de pied et de cheville ne sont pas liés aux blessures

18 de février de 2020

 

Parfois, les problèmes de pieds ne reçoivent pas beaucoup d’attention jusqu’à ce qu’ils subissent une blessure qui provoque des douleurs ou affecte la capacité de marcher.

Cependant, il existe une longue liste de problèmes de pieds qui ne sont pas liés à des blessures et qui peuvent également affecter la fonction des pieds et l’estime de soi. Ils peuvent également affecter la fonction des pieds et l’estime de soi.

douleur, gonflement sensation de picotement ou de brûlure, crampes récurrentes ou même champignons et odeurs désagréables sont les problèmes les plus fréquemment rencontrés par les podologues et les médecins spécialistes. ou encore des champignons et des odeurs désagréables sont les problèmes les plus fréquemment rencontrés par les podologues et les médecins spécialistes.

En effet, des processus naturels tels que la grossesse ou le vieillissement peuvent entraîner des changements notables dans l’apparence et la fonctionnalité des pieds.

Heureusement, beaucoup de ces problèmes peuvent être résolus par des traitements simples.

Examinons quelques-uns des problèmes de pied les plus courants qui ne sont pas liés à des blessures. les plus courants qui ne sont pas liés à des blessures.

Affections cutanées des pieds et des chevilles

La peau est le plus grand organe du corps et la zone du pied est particulièrement vulnérable aux maladies fongiques, à la sécheresse ou au frottement des chaussures. aux maladies fongiques, à la sécheresse ou au frottement des chaussures.

Parmi les problèmes cutanés les plus courants dans cette région, on peut citer

  • Cors et ampoules. Le frottement continu contre les chaussures peut entraîner un durcissement et une inflammation de la peau, accompagnés de douleurs ou d’irritations.

Les points les plus vulnérables sont le talon et la partie inférieure des orteils.

  • Champignons. Une infection fongique peut provoquer une sensation de démangeaison et de brûlure, une rougeur de la peau et une desquamation ou une fissuration de la zone interdigitale et des orteils.

infection fongique des pieds

  • Dermatite. Certains matériaux utilisés dans les chaussures ou les bas peuvent provoquer des réactions allergiques et des dermatites de contact chez les personnes particulièrement sensibles.
  • Ongles incarnés. Une croissance inégale de l’ongle peut entraîner l’incarnation de l’ongle dans la peau, provoquant douleur et inflammation.
  • Infections . Il existe plusieurs types de champignons, de bactéries ou de virus (verrues plantaires) qui peuvent être transmis en marchant dans des lieux publics tels que les piscines ou les douches publiques.

Douleur dans les articulations du pied

Le pied est composé de nombreux os et articulations.

Les articulations sont les plus vulnérables aux effets de aux effets de certaines maladies, d’un stress ou d’une tension extrême.

Les principaux problèmes affectant les articulations du pied sont les suivants :

  • La goutte : Ce problème est dû à l’accumulation de cristaux d’acide urique. l’accumulation de cristaux d’acide urique dans l’articulation du gros orteil (hallux) qui provoque une inflammation sévère accompagnée d’une sensation de douleur, de chaleur et de sensibilité extrême.

  • Les oignons:Il s’agit d’une déformation de l’articulation métatarso-phalangienne du gros orteil qui entraîne une déviation du premier métatarsien vers l’extérieur et du premier orteil vers le deuxième orteil, ce qui provoque une déformation visible.

  • L’oignon du tailleur : Il s’agit du même problème que le précédent, mais dans ce cas au niveau de l’articulation du cinquième orteil.

  • Orteils en griffe : Les orteils en griffe sont une déformation des orteils dans laquelle l’articulation métatarso-phalangienne est étirée et les articulations médiane et terminale sont anormalement fléchies en raison d’une inflammation et d’une déviation des ligaments et des articulations.

  • Fasciite plantaire : Cette pathologie se caractérise par une dégénérescence et/ou une inflammation du fascia plantaire, ou tissu aponévrotique, qui s’étend du calcanéum (talon) aux têtes métatarsiennes, formant la voûte longitudinale du pied. Elle provoque des douleurs à la marche et une inflammation, en particulier dans la zone interne du talon.
  • Épine calcanéenne : Il s’agit d’une excroissance osseuse anormale sur la face inférieure de l’os du talon, qui provoque des symptômes similaires à ceux de la fasciite plantaire.

  • Déformation de Haglund : Il s’agit de la formation d’un prolongement osseux osseuse à l’arrière de l’os calcanéen. (talon). Dans la plupart des cas, elle provoque une bursiteinflammation de la bourse (un sac contenant du liquide situé entre le tendon d’Achille et le talon).

Problèmes neurologiques

autres problèmes de pieds

Plusieurs types d’affections peuvent affecter les nerfs des pieds, provoquant des symptômes tels que des picotements, un engourdissement des orteils et des brûlures. Il s’agit notamment de

 

  • Névrome de Morton : Il s’agit d’une dégénérescence accompagnée d’une fibrose (épaississement) du nerf digital plantaire. Elle affecte généralement la zone située entre le troisième et le quatrième métatarsien, provoquant une sensation de brûlure et d’engourdissement.

  • Sciatique : Il s’agit d’une compression du nerf sciatique, qui provoque des douleurs, des engourdissements ou des picotements dans la jambe et peut s’étendre au pied.

  • Syndrome du tunnel tarsien : Il s’agit d’une neuropathie compressive du nerf tibial postérieur dans la région de la cheville, qui provoque un engourdissement et une faiblesse des muscles du pied.

  • Le diabète : Cette maladie affecte le système circulatoire et neurologique des pieds, provoquant une perte de sensibilité et même des lésions cutanées longues à cicatriser.

  • Lésions des nerfs périphériques : Ce phénomène peut se produire plus fréquemment chez les personnes qui ont des problèmes circulatoires dus à une maladie, à une opération ou à la prise de certains médicaments.

Si vous souffrez d’une des affections mentionnées dans cet article, il est recommandé de consulter immédiatement un podologue ou un médecin spécialisé dans les membres inférieurs afin d’obtenir un diagnostic et le traitement le plus approprié.

 

timbre d'information médicale de confiance clinica san romanArticle préparé par Clínica San Román

Date de publication 18-2-2020

Partager

Postes connexes